Spécialités

Matsue est fière de ses spécialités culinaires et de son artisanat. Ne passez pas à côté de ces richesses lors de votre visite ! Rendez-vous dans la rubrique Informations utiles pour en savoir plus sur les principaux magasins de souvenir de Matsue.

Delicacies – グルメ

Wagashi (pâtisseries traditionnelles) - 和菓子

 
Matsue étant une des trois grandes villes du thé [voir la rubrique Culture], de nombreux habitants boivent régulièrement du matcha (thé vert en poudre) accompagné de Wagashi. On trouve à Matsue de nombreuses pâtisseries traditionnelles, et il est possible de déguster des wagashi et du matcha en de nombreux endroits de la ville comme le pavillon de thé Meimei-an, le temple Gesshô-ji, ou encore le salon de thé du Musée d’Histoire de Matsue, où le grand maître Mr. Itami confectionne de superbes pâtisseries devant vos yeux. Il est aussi possible de créer ses propres wagashi au Karakoro Art Studio.

Izumo soba (nouilles de sarrasin) - 出雲そば

 
Les Izumo sobas sont des nouilles à base de farine complète de sarrasin plus foncées, plus fermes, et aux arômes plus développés que les sobas traditionnels. Bien qu’ils puissent être servis de plusieurs façons, il est courant de les présenter sur des assiettes rouges que l’on empile les unes sur les autres, accompagnés d’algues, de ciboule, de radis blanc épicé et d’une sauce légère.

Zenzai (soupe de haricots rouges) - ぜんざい

 
Cette soupe de haricots rouges et de gâteau de riz gluant, servie chaude ou froide, est un plat traditionnel de la province d’Izumo. Son nom vient du dialecte locale et signifie « les dieux sont là », en référence au Kamiarizuki, période de l’année durant laquelle il est dit que tous les dieux du Japon se réunissent dans la région.

Soupe de Shijimi - しじみ汁

 
Les coquillages sont un des « sept trésors » du lac Shinji. Les coquillages du lac sont de la variété yamato shijimi, plus gros que ceux pêchés ailleurs. Tôt le matin, on peut voir sur le lac les petits bateaux de pêcheurs qui raclent le fond du lac. Beaucoup de restaurant à Matsue servent une soupe de Shijimi. Plus d’informations dans la rubrique Lac Shinji.

Agonoyaki (chair de poisson volant grillée) - あごの焼

 
L’agonoyaki est une espèce de saucisse faite de chair de poisson volant que l’on fait griller. Le poisson volant, ou « ago », est le poisson représentant le département de Shimane. On réduit sa chaire en une espèce de surimi, que l’ont fait ensuite griller sur un feu de charbon. Son goût et sa texture sont inimitables. Essayez-le avec une bière ou un sake !

Sake local et bière locale - 地酒・地ビール

 
Grâce à une eau pure, un riz de qualité, de l’air frais et des fabricants réputés, le sake de Matsue présente des arômes plaisants et un goût agréable. On trouve en ville trois brasseries de sake : Rihaku (李白), Kokki (國暉) et Yoneda (米田).

Si vous empruntez les bateaux de plaisance sur les douves Horikawa, ne manquez pas la brasserie de bière locale et son restaurant situé près de l’embarcadère Fureai Hiroba (voir le site de Jibeer-kan, en japonais).

Hoshi-gaki (kaki séché) – 干し柿

 

Les kakis séchés de Matsue sont connu pour leur parfaite texture moelleuse, et étaient particulièrement appréciés par de nombreux seigneurs féodaux. A la fin de l’automne, on fait sécher les kakis par centaines, qui décorent ainsi les maisons, en particulier dans le quartier de Higashi-Izumo au sud-est de Matsue.

Bote-Bote Cha – ぼてぼて茶

 
Le seigneur Matsudaira Harusato (1751-1818), plus connu sous son nom de maître de thé « Fumai », régnait sur le domaine de Matsue lorsque qu’une famine se déclara. Il est dit que Fumai introduisit alors le « bote-bote cha », une sorte de thé-soupe faite de maigres rations mais qui permettait de contenter l’estomac. On y mélange notamment du riz, des haricots, des légumes saumurés, et même des fleurs séchées.

Artisanat – 工芸品

Magatama et bijoux en agate - 勾玉

 
La région d’Izumo est connue depuis les temps anciens comme étant une grande productrice d’agates. On utilise toujours l’éclat de cette pierre, appréciée des siècles durant, afin de confectionner des bijoux et accessoires. Les pendentifs en forme de virgules appelés « magatama » sont de très anciens bijoux, encore fabriqués aujourd’hui, que vous retrouverez notamment au Kakakoro Art Studio et au quartier thermal de Tamatsukuri Onsen.

Laques yakumo-nuri - 八雲塗り

 
Ces laques ont pour particularité d’avoir un vernis qui devient de plus en plus transparent avec le temps, révélant ainsi avec de plus en plus d’éclat les couleurs de la décoration. Leur fabrication est une tradition qui remonte aux seigneurs féodaux, qui avaient appelé des artisans pour leur confectionner des laques sur commande.

Lanternes en pierre de Kimachi - 来待石灯篭

 
Ces lanternes faites dans la pierre locale de Kimachi sont utilisées dans de nombreux jardins privés ou publics de Matsue. Environ 20 artisans différents sculptent des lanternes de tailles différentes, à trois pieds ou sur colonne unique. La mousse, élément important des jardins traditionnels japonais, pousse particulièrement bien sur la pierre de Kimachi, donnant ainsi du caractère aux espaces extérieurs. Il existe également des lanternes de petite taille idéales pour la décoration d’intérieur.

Washi Temari - 和紙手毬

 
Ces bales décoratives sont faites de fils de coton brodés sur une sphère. Du papier japonais est ensuite appliqué par-dessus afin de créer de magnifiques motifs très élaborés. Les couleurs vives et leur aspect fin et délicat font de ces temari de superbes objets de décoration. Il est possible de créer son propre temari à Izumo kanbe-no-sato (site en japonais).

Poteries locales - 陶芸

 
Fujina, Sodeshi et Rakuzan sont les trois styles de poterie représentatifs de la poterie de Matsue. Fujina, basé près de Tamatsukuri Onsen, utilise une technique d’émaillage spéciale qui fait usage d’argiles décoratives. Sodeshi est basé à côté du Musée d’art de Shimane, et produit des poteries d’influences japonaises et occidentales, aux couleurs chaudes naturelles. Rakuzan est basé non loin de l’université de Shimane et produit des poteries aux influences coréennes, qui étaient à l’époque féodale très appréciées des seigneurs du domaine de Matsue.

Papier mingei d’Izumo - 出雲民芸紙

 
Le papier « mingei » d’Izumo est fait à partir de fibres de trois variétés de murier : Kôzô, Mitsumata et Gampi. Il est fabriqué à la main dans le sud de Matsue selon un technique ancestrale, qui fut remise au goût du jour par le « Trésor national vivant » Abe Eishiro. Apprenez-en plus sur ce papier, et créez une feuille vous-même au Musée mémorial Abe Eishiro.

Poupées Anesama ningyô - 松江姉さま人形

 
Il est dit que ces poupées furent crées pour la première fois par les servantes du château et par les filles des familles de samouraï. Les poupées sont vendues par trois, chacune avec une coupe de cheveux différente : Shimada, Momoware et Okappa. Ces poupées sont simples et élégantes.